le blog Art & Deco

Tour Paris 13, Bien Urbain : un automne sous le signe de l’art urbain…

uriginal
Si vous vous tenez un tant soit peu au courant de l’actualité artistique française, vous n’avez pas pu passer à côté de l’événement : la Tour Paris 13 et ses 9 étages de street art issus de plus de 80 artistes internationaux … Car en effet c’est quelque chose.. !

J’ai eu la chance de visiter la tour en avant-première sur l’invitation de France Ô : la chaine urbaine réalise en effet  un web-docu sur l’aventure de la tour Paris 13.

Que dire de cette visite sinon que que ça remue  ?

Tout d’abord grâce à la qualité des oeuvres réalisées : de Inti en passant par Seth, A10One, 108, mais aussi les portugais +- et  Add fuel, le tunisien Shoof, sans oublier les français Mosko, Corleone é Kruella, Gilbert et Alexöne, tout le streetart mondial est semble-t-il passé par cette tour éphèmère…Une bonne manière de le remettre à sa place, c’est à dire sur des murs visibles par le public, cet art qui fait frémir depuis quelques temps musées et ventes aux enchères de prestige !

La tour sera en outre bientôt détruite pour laisser place à de nouveaux logements : c’est émouvant de savoir que ce travail de titan qui a mis des mois à se réaliser sera bientôt réduit à néant…! Comme on dit c’est vraiment pour la beauté du geste…

Corleone & Kruella


D’autre part, le fait que cette oeuvre collective soit réalisée sur les lieux d’anciennes habitations qui ont vu passer des vies, et surement des morts, des familles et des solitudes… cela ne laisse pas indifférent, loin de là…D’autant plus que certains objets, restés sur place, ont été réutilisés dans la réalisation de quelques oeuvres : essentiellement des jouets et des peluches, devenues inutiles une fois que les enfants sont devenus grands, ils sont comme autant de témoins du temps qui est passé sur la tour….

On entendrait presque les fantômes des lieux nous raconter l’histoire de cette tour de 4 appartements par étage et des vies qui s’y sont déroulées…





+ Toutes mes photos de la Tour Paris 13

Cela m’a rappelé Toulouse, quand, après la catastrophe AZF, de très nombreux bâtiments d’anciennes usines, et d’immeubles d’habitations, d’écoles et même d’un lycée, soufflés par la catastrophe, laissés à l’abandon et pas spécialement surveillés, ont donné lieu à un déchainement artistique de la part des street artistes locaux et de ceux d’ailleurs : des dizaines et des dizaines de murs ont été recouverts; ils dénonçaient l’absurdité de la modernité et de la destruction à laquelle elle avait donné lieu… mais profitaient aussi de ces immenses espaces abandonnés pour se lâcher et tenter de se reconstruire, en couleurs, sur les ruines de la catastrophe…. Impressionné par la beauté des oeuvres on ne pouvait pas non plus faire abstraction de la violence de destruction qui se cachait derrière.

Pour en revenir à la Tour Paris 13 : elle sera ouverte jusqu’à la fin du mois d’octobre, donc ne tardez pas à vous y rendre pour admirer les oeuvres monumentales qui s’y trouvent ! Allez-y plutôt en pleine journée pour ne pas rater, comme moi, certains murs difficile à voir en soirée malgré l’éclairage.

Si vous n’êtes pas sur place n’hésitez pas à aller voir le très beau site Internet qui permet d’en savoir plus sur la genèse du projet, mené de front par  la galerie Itinérance avec la mairie du 13ème et sur les artistes qui s’y sont exprimés…
+ Site Tour Paris 13

streetartnews_ox__besancon-1

Pour les non parisiens, sachez qu’à Besançon, dans le Doubs, a eu  lieu la superbe manifestation Bien Urbain : des artistes de street art reconnus internationalement ont eu quartier libre pour réaliser des projets dans la ville au cours de quelques semaines de folie…Avec des interventions urbaines de Ox, Spy, Lucy McLauchlan, le collectif Hell’o Monster, Erosie et 108…
Certaines resteront, et d’autres, éphémères, se sont construites sous les yeux des citadins pendant le festival qui ont pu interagir avec certaines d’entre elles (notamment un pont transformé en harpe géante) mais disparaitront au gré du temps…

On ne peut que saluer l’originalité de cette manifestation imaginée par un collectif de passionnés et grâce à l’heureuse complicité de la mairie et des habitants qui ont rendu possible la transformation de la ville au gré de la fantaisie de leurs invités !

+ Site de Bien Urbain

lucy-mclauchlan-2
hello-monsters-1
spy-1

12inch_gatefold.indd

108-1

bienurbainoxqc-1-1024x682

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:

2 Comments

  1. Je vous invite à visiter un blog pertinent créer tout récemment et d’y découvrir une étoile montante du street’art sur la scène française : MIE ONE (en cliquant sur le lien ci-dessous).

    http://generationfart.wordpress.com/

    Cordialement

  2. il y avait tellement de monde le jour ou j’y suis allé à cette tour 13.

Laisser parler votre coeur