le blog Art & Deco

Miss Tic : Une nouvelle expo, une interview, un livre

misstic-lareciprociteestunmystere-2010

Miss Tic est une street artiste bien connue des parisiens et même du grand public français je pense. A la fois pochoiriste, poète et collagiste, cette artiste au long court est une pionnière, une amoureuse de l’art qui a disséminé pendant des années ses femmes fatales sur les murs, celles-ci accompagnées de phrases poétiques et accrocheuses racontent la condition féminine de manière poétique, interrogent et invite à la réflexion, au voyage de l’imagination.

Elle vernira mardi 30 novembre une nouvelle exposition consacrée à l’amour, intitulé « A la vie, A l’amor » et signera son livre éponyme entre le 30/11 et le 12/12 (date à confirmer).

A la galerie W, vous découvrirez 30 œuvres inédites, sur affiches, papiers et palissades, rappelant ses origines street. Rues qu’elle n’a pas délaissées pour autant comme on le verra dans son livre.

Dans ses œuvres apparaissent désormais, aux côtés des femmes, des hommes, et des phrases sur le couple, l’amour, le sexe…Un nouveau thème, une nouvelle vie ? Nous n’en saurons pas plus sur l’inspiration qui l’a menée à commettre ces nouvelles œuvres…Mais dans l’interview qui suit (toute fraiche émoulue) vous découvrirez en tous les cas son atelier, son visage, ouvert, heureux, épanoui, et généreux ainsi que ses beaux mots.

Encore une fois le streetart, art pourtant interdit s’expose joliment et nous invite à réfléchir sur la liberté d’expression, mais aussi sur les risques pris par les artistes « hors normes » qui composent ce mouvement et leur long chemin de croix vers la reconnaissance du public et du monde de l’art…

+ Galerie W
+ Miss Tic Fan Club

misstic-delivrezmoidumale-2010

misstic-lemasculinlemportemaisou-20101

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:

4 Comments

  1. Vraimant domage que je ne puisse pas venir, et bravo à l’artiste!!!

  2. Pour la peine Erno, je ferai un petit reportage photo ;)

  3. Hello,

    Merci Lucile de cet article ! Je suis une admiratrice de Miss Tic depuis longtemps, au hasard de mes promenades photographiques dans les rues de Paris, de la Mouffe à Belleville ( entre autres )quel plaisir de voir apparaître sur un mur qui se lézarde, un pochoir qui parle d’amour et de poésie …

    J’apprécie également la galerie W qui est un lieu extraordinaire par ses dimensions, mais aussi par son choix de défendre et de suivre aussi bien des talents confirmés que des artistes émergents.

    Ensuite il est bien agréable d’aller boire un chocolat chaud chez Amélie Poulain, juste en contrebas de la rue Lepic. :)

  4. Je ne connaissais pas Miss Tic, mais cela me donne envie de la découvrir. J’aime beaucoup le style et le style graphique mais aussi la petite phrase pleine d’humour. Beaucop de sensibilité sous-jacente. J’espère qu’elle va exposer en dehors de la capitale.

Laisser parler votre coeur