le blog Art & Deco

Interview : les étranges créatures de Noël Middleton

Noël Middleton est un artiste Canadien multidisciplinaire en provenance de Toronto (j’en connais à qui ça va faire plaisir). Il fabrique d’étranges masques et statues néo-tribales en matériaux naturels (bois, métal), mais aussi, plus étonnant, en crochet…Mi-monstre, mi-esprits des bois, celle-ci sont assez surprenantes !

Intriguée par ces bizarreries freaky, j’ai eu envie d’en savoir plus sur ce créateur et lui ai posé, par mail, quelques questions in english…Il a eu la gentillesse de me répondre et assez rapidement en plus : voici donc ses réponses en VO et en VF ! Merci Noël, Thanks Noël ! (Comme d’habitude cliquez sur les images dans l’ITW pour les agrandir).

>Lire l’interview
Hello Noël, could you tell me about your background and where did you find that idea to create masks with that strange materials ?

My background is primarily in digital arts. Making the masks started, and still is, a way to get take periodic
breaks from that work, yet, i think they compliment one another in the end. The interest was in making something that could be used, or experienced, depending on the fit. I had all of the materials on hand, having all been found or collected long before i had any intent for them. i am a bit prone to salvaging.

What sense could we put on your creations ? Where did you find inspiration and what do you want to say ?

the activity of thought in the long hours of reclusion. grandmothers crocheting, walks through the brush, and
the discontent people feel when they mix up their wants and needs.

Where do you find materials and especialy the human teeth used in your installations and photographies ?
And finally could you tell us about your next projects and future exibits ?

Always salvaging. Though i am currently working with bread for my contribution to Magic-Pony‘s « Vesna Sontse »
installation at the Gladstone Hotel in toronto, Feb 22.

P.S : Magic Poney has a great Toyz online store !!

Version française, Traduction personnelle :

Bonjour Noël, quel est ton parcours et comment t’es venue l’idée de réaliser ces masques avec ces étranges matériaux ?
Je suis initialement impliqué dans les arts numériques. J’ai commencé à réaliser des masques, et cela continue, pendant les périodes de pause de ce travail (un peu comme des vacances), et je crois que les deux activités se complètent bien au final. L’interêt de ces créations réside pour moi dans le fait de pouvoir réaliser quelque chose qui peut être utilisé ou expérimenté, en fonction de l’objet (masque ou sculpture). J’avais déjà tous ces matériaux en main depuis longtemps, avant même d’avoir l’idée de les utiliser. Je suis un peu prédisposé à la récupération…

Quel sens peut-on donner à tes créations ? Où trouves-tu l’inspiration et que veux tu raconter ?

C’est le reflet de l’activité de penser pendant de longues heures de réclusion. Le crochet des grand-mères, les balades dans des lieux sauvages, et le mécontentement que les gens ressentent quand ils confondent ce qu’ils veulent avec ce dont ils ont vraiment besoin.

Ou trouves-tu tes matériaux et en particulier les dents humaines ? Quelles sont les prochaines expositions que tu prévoies ?

Toujours de la récupération ! Bien que je sois en train de travailler avec du pain pour ma contribution à l’installation « Vesana Sontse » de Magic Pony, qui sera visible au Gladstone Hotel de Toronto, le 22 février.

> Site de Noël Middleton
> Galerie / Toyz Boutique Magic Pony

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments

  1. Xavier/beoneself says:

    Des masques vraiment étranges. Parfois je suis étonné de la façon dont nous arrivons à nous « imaginer » un visage à partir de peu de choses et, de là, à en créer tout un univers qui y correspond.

    Beaucoup d’imagination en tous cas, bravo à l’artiste! :-)

  2. C’est clair, un mix tres intéressant entre art brut et influences tribales…

Trackbacks & Pingbacks

  1. Le petit monde de Heiko Mueller | Le blog Art & Déco

    […] compris, j’aime beaucoup) et dont je vous ai déjà montré quelques exemples sur ce blog (ici, là, ou encore là)… J’ai d’ailleurs découvert grâce à Heiko, d’autres […]

Laisser parler votre coeur